PREMIER SECOURS

LE NUMERO - 0900 83 83 43 

Service d'urgence officiel de la Société genevoise des vétérinaires - 0900 83 83 43

(2 francs la minute depuis une ligne fixe) 
Atteignable tous les soirs dès 19h00. Atteignable 24h/24 les jours de weekend et jours fériés.

 

 

 

Si votre chien est blessé ou victime d’une urgence médicale, réagissez rapidement.

Dans certaines situations, faire le bon geste peut tout simplement sauver la vie de votre animal.

    • Si votre chien ne semble pas respirer, pratiquez une réanimation cardio-respiratoire (RCR). Dans le cas d’un petit chien, la respiration artificielle est pratiquée en effectuant des compressions au centre de la poitrine. Chez un plus grand chien, vous pouvez insuffler de l’air dans son museau, tout en fermant sa gueule avec vos mains. Tandis que votre chien est couché sur le côté, des compressions sur le cœur peuvent également être efficaces. Attention, une RCR vigoureuse peut être dangereuse si votre chien respire ou que son cœur bat. Vérifiez bien avant de tenter cette opération.
    • Maintenez votre chien au chaud, surtout s’il est inconscient, trempé ou en état de choc à la suite d’une hémorragie ou d’autres traumatismes.
    • Ne déplacez pas votre chien sans raison. S’il est blessé et incapable de marcher, au besoin, soulevez-le à l’aide d’une planche ou d’une couverture.
    • En cas de saignement, appliquez des compresses ou un bandage de compression autour des membres. En général, les garrots ne sont pas recommandés car ils peuvent couper la circulation du sang, s’ils ne sont pas correctement posés.
    • Les petits chiens qui ne souffrent d’aucune fracture peuvent être enveloppés douillettement dans une vieille serviette.
    • Agissez avec prudence. Un chien effrayé ou accidenté peut mordre même les personnes qu’il connaît et apprécie.
    • Ayez toujours une trousse de premiers soins à votre disposition.

Cas particuliers

Coup de chaleur ou épuisement : rendez-vous immédiatement dans une clinique vétérinaire. Au cours du trajet, aspergez d’eau fraîche le corps de l’animal ou enveloppez-le dans un linge humide.

Blessure à l’œil : dans ce cas, humidifiez le globe oculaire affecté, couvrez-le doucement et, si nécessaire, appliquez des compresses pour arrêter le saignement. Consultez vite votre vétérinaire, les lésions oculaires requièrent des soins immédiats.

Diabète : si votre chien est diabétique et qu’il est victime d’une crise d’hypoglycémie (tout en étant conscient), mettez-lui sans arrêt de l’eau sucrée ou du miel sur la langue jusqu’à ce que vous arriviez chez le vétérinaire et que celui-ci puisse mesurer le niveau de glucose dans le sang.

Crise : aussi brève soit-elle, appelez votre vétérinaire qui vous indiquera si vous devez lui amener votre chien ou si c’est trop risqué de le transporter. Des crises de plus d’une minute ou brèves mais répétées constituent une urgence médicale et requièrent des soins immédiats.

Si votre chien est pris d’une attaque

  • Maintenez la distance car certains chiens peuvent mordre s’ils sont opprimés et effrayés et il vaut mieux ne pas augmenter leur stress.
    • Même si vous veillez soigneusement sur votre chien, un accident peut toujours arriver. Il est important de ne pas paniquer, d'agir rapidement et d'emmener votre chien chez le vétérinaire le plus vite possible. Appelez toujours avant de vous rendre au cabinet afin d'être sûr que le vétérinaire est présent et de prévenir le personnel du cabinet qu'une urgence est en route. Si vous ne savez pas quoi faire, le vétérinaire vous conseillera.

      1. Muselage

      Un animal blessé, même votre propre chien, peut mordre s'il a mal. Vous devez le museler avant de tenter de lui apporter les premiers soins, mais ne muselez pas un chien qui suffoque ou vomit. Vous pouvez utiliser un foulard, un bas, un torchon ou tout autre tissu doux. Enroulez le tissu autour de son museau et Faites un noud sous son menton. Nouez les extrémités du tissu derrière ses oreilles et faites une rosette.

      2. Se préparer

      Préparez-vous maintenant, vous serez ainsi prêt en cas d'urgence. Vérifiez que vous disposez des éléments suivants et assurez-vous que tous les membres de la famille savent où les trouver : Le numéro de téléphone et l'adresse de votre vétérinaire et d'une clinique d'urgence s'il y en a une près de chez vous. Notez également le trajet à suivre pour vous y rendre. Le numéro de téléphone du service anti-poisons de votre région. Si vous n'êtes pas sûr du numéro, demandez-le au cabinet du vétérinaire.

      Accessoires de premiers secours : 
      - Médicaments prescrits par votre vétérinaire, - assortiment de bandes stériles, de gaze, de sparadrap et de carrés de coton, - Eau oxygénée (3 %) pour nettoyer et désinfecter les petites blessures et égratignures (ne pas utiliser sur des plaies perforantes profondes), - Un thermomètre rectal (uniquement si votre vétérinaire vous à montré comment l'utiliser et que vous êtes sûr que vous l'utiliserez correctement sans faire mal à votre chiot), - Une pince à épiler pour retirer les morceaux de verre, les échardes. - Un crochet à tiques pour retirer les tiques de la peau de votre chien. 

       

      3. Lui mettre un pansement

      Mettez une compresse de gaze stérile directement sur la blessure. Puis, enroulez des bandes de gaze, des morceaux de chiffon propre ou d'un autre tissu propre et doux autour du pansement. Nouez-les ou fixez-les sans serrer, juste pour maintenir la compresse en place le temps que vous arriviez chez le vétérinaire.

      4. Procédures d'urgence

      Les premiers soins suivants doivent être effectués en attendant le vétérinaire.


      Réaction allergique 
      Les symptômes vont des yeux larmoyants et irrités à l'oedème de la face et aux éternuements en passant par les difficultés respiratoires, le collapsus et la perte de connaissance. En cas de réaction sévère, emmenez immédiatement votre chiot chez le vétérinaire. 

      Hémorragie 
      Bander la plaie. Si l'hémorragie est forte ou ne s'arrête pas malgré le bandage, des soins médicaux doivent être apportés immédiatement. 

      Problèmes respiratoires 
      Si votre chien suffoque, respire bruyamment ou montre d'autres signes de respiration anormale, comme une langue bleue, appelez immédiatement un vétérinaire. En cas d'urgence si votre chiot cesse de respirer, il est préférable de l'emmener chez le vétérinaire que d'essayer de pratiquer une réanimation cardio-respiratoire. Vous gagnerez ainsi de précieuses minutes. 

      Fracture 
      Empêchez le chien de bouger pendant que vous l'emmenez chez le vétérinaire et essayez de stopper tout saignement sévère. 

      Brûlures
      Pour les brûlures du premier degré (peau rougie et poils roussis), appliquez de l'eau froide ou de la glace. Pour les brûlures du deuxième ou du troisième degré (la peau peut être enflée, lâche ou décolorée), couvrez la brûlure avec un tissu frais et humide (mais n'utilisez pas de coton).Précipitez-vous chez le vétérinaire. En raison du risque élevé d'infection, n'appliquez pas de pommade sur les brûlures. En cas de brûlure par produit chimique, rincez la peau sous l'eau pendant 10 à 15 minutes avant d'emmener votre chien chez le vétérinaire. 

      Etranglement 
      Ouvrir la gueule de votre chien en poussant sur sa mâchoire inférieure et basculez sa tête vers l'arrière. Essayez de retire l'objet avec vos doigts avec précaution. Si vous n'y parvenez pas, agenouillez-vous derrière lui en tenant son corps, juste au-dessous des côtes et exercez plusieurs fortes pressions en appuyant vers le haut. Si l'objet ne ressort pas, allez immédiatement chez le vétérinaire. 

      Noyade 
      Tenez le chien la tête en bas pendant 10 à 16 secondes. Si vous savez le faire, pratiquez une réanimation cardio-pulmonaire ou une respiration artificielle. Enveloppez-le pour le maintenir au chaud et emmenez-le chez le vétérinaire. 

      Chocs électriques 
      Les chiots joueurs peuvent, en mâchouillant les câbles électriques, recevoir une décharge. Ne touchez jamais un animal en contact avec un fil électrique à nu. Coupez le courant et utilisez un bâton sec pour éloigner le chien du fil. Contactez immédiatement le vétérinaire. Les chocs électriques peuvent provoquer des brûlures sur la langue et dans la gueule. Le chien peut saliver abondamment et avoir des difficultés pour respirer. De graves chocs électriques peuvent conduire à la perte de connaissance voire à la mort. 

      Lésion oculaire
      Ne tentez pas de retirer un corps étranger de l'oeil. Tenez votre chien pour l'empêcher d'aggraver sa blessure et emmenez-le chez le vétérinaire. 

      Gelures 
      Votre chien peut souffrir de gelures sur ses oreilles, ses pattes et sa queue. Les symptômes sont une peau pâle et luisante qui rougit et devient douloureuse. Emmenez immédiatement le chien dans un endroit chaud. Dégelez les zones gelées en appliquant des serviettes chaudes et humides que vous changerez souvent. Continuez jusqu'à ce que les zones affectées rougissent. Des gelures graves peuvent entraîner des lésions au niveau des pieds et des oreilles. Il est donc préférable de laisser le soin au vétérinaire de vérifier l'étendue des dégâts. 

      Insolation et coup de chaleur
      Les symptômes sont un halètement excessif, une forte lièvre et un collapsus. Diminuez la température corporelle du chien en l'arrosant ou en l'immergeant dans de l'eau fraîche jusqu'au cou pendant 10 minutes. Appliquez une poche de glace sur sa tête. Emmenez-le chez le vétérinaire dès que sa température commence à diminuer. 

      Empoisonnement 
      Les symptômes varient en fonction du poison absorbé. Ce sont en général un manque de coordination, des vomissements sévères, une diarrhée, un délire, un collapsus ou des convulsions. Appelez le centre anti-poisons ou votre vétérinaire. Ils vous demanderont ce que votre chien a avalé avant de vous prescrire un traitement. Ne provoquez pas les vomissements, sauf si le vétérinaire vous le recommande car certains poisons peuvent être encore plus dangereux pour votre chiot s'il les vomit. Emmenez le flacon de poison chez le vétérinaire. 

      Chocs 
      Le choc, réaction du corps à une blessure grave, peut menacer le pronostic vital car il réduit considérablement l'apport de sang vers le cerveau et les autres organes vitaux. Les symptômes sont des gencives pâles, des pattes froides, un rythme cardiaque rapide (plus de 160 battements par minute) et une respiration rapide. Rehaussez l'arrière-train de votre chien, enveloppez-le chaudement et emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire sans prendre le temps de traiter les blessures mineures. 

      Objets ingérés
      Si votre chien a ingéré un objet qu'il ne peut pas digérer, emmenez-le chez le vétérinaire. Ne provoquez pas les vomissements car l'objet pourrait provoquer des lésions. 

       

      5. Transporter un chien blessé

      Si vous soupçonnez des plaies internes chez votre chien, glissez-le délicatement sur une planche, une couverture, un manteau ou tout autre brancard de fortune. En cas de blessures mineures chez un jeune chiot, portez-le en mettant son arrière-train dans le pli de votre coude et en utilisant le même bras pour maintenir son estomac et son thorax. Avec votre autre bras, maintenez sa tête et son cou. Pour porter un gros chien, baissez-vous et passez un bras autour de ses pattes avants et l'autre bras autour de ses pattes arrières puis soulevez. Si nécessaire, demandez à un ami ou un voisin de vous conduire chez le vétérinaire. Vous pourrez ainsi maintenir votre chiot pendant le voyage afin qu'il n'aggrave pas ses blessures.

       
    • Premiers soins - Urgences
    • Enlevez tous les objets potentiellement dangereux.
    • Éteignez toutes les sources de stimuli, telles que la radio, la TV et les lumières ; créez un environnement paisible, calme et sombre.
    • Téléphonez